Réussir ses interventions en public : Découvrez comment Hélène, Julie et Fabien y sont arrivés !

26 JUILLET 2018

Visuel-article-RIPM

Hélène, 52 ans, directrice générale d’une PME de 90 salariés s’apprête à présenter son bilan annuel à l’ensemble de son équipe. Hélène n’a pas le trac, elle connait son métier et ses équipes. Elle démarre…

Julie, 38 ans, responsable logistique dans une société pharmaceutique, doit présenter chaque mois à son équipe les résultats. Julie donne une grande importance au travail bien fait, elle est très consciencieuse mais elle a beaucoup de mal à le montrer. Julie est stressée et ça la ronge…

Fabien, 30 ans, conseiller en formation professionnelle doit présenter chaque mois devant plus de 30 personnes le contenu de son catalogue. Fabien est très à l’aise devant un public d’inconnus, mais il n’aime pas cela. Fabien préfère l’échange et les entretiens en tête à tête. Mais il se lance…

Tous les 3 ont décidé de sortir de leur zone de confort et de se remettre en question en suivant une formation pour réussir leurs interventions en public. Ils pensaient qu’ils faisaient les choses correctement (ou pas) grâce à une certaine confiance en leur capacité. Mais ils se trompaient.

article-reussir-ses-interventions-en-public

Fabien, a pris conscience qu’il devait apporter davantage d’énergie et de passion dans ses interventions. Il doit s’employer à « embarquer » son auditoire pour le rendre totalement actif. Il aime l’échange et le contact, alors aujourd’hui, il fait davantage participer son auditoire en l'incluant dans son discours et en le sollicitant de temps à autre.

Julie, elle, a surmonté son trac. Il fallait qu’elle mette des mots sur les sensations qu’elle avait : rougeurs, tremblements, un cœur qui bat à 100 à l’heure. Elle a enfin exprimé tout ce qu’elle ressentait. Et toute cette énergie qu’elle tentait de dissimuler, elle en a fait une force aujourd’hui.

Hélène a enfin compris que ses présentations pouvaient être lassantes. Elle maîtrisait tellement son sujet en présentant ses idées avec un ton souvent monocorde qu’elle perdait l’ensemble de son auditoire. Aujourd’hui, elle est tournée vers ses collègues, elle les regarde dans les yeux et elle a dynamisé son discours. Ses slides sont beaucoup plus percutantes et elle a compris que c’était à son public qu’il fallait accorder de l’importance.

visuel-article-réussir-interventions-public

Comment limiter son trac ?

Trop de trac nous fige, l’absence de trac nous ennuie.
C’est un bon indicateur à la fois du niveau d’expérience de l’orateur (est-il débutant, confirmé ou expérimenté ?) mais aussi de la façon dont chacun se démène avec le regard des autres (se sent-il assez important ? compétent ? apprécié ?). Même si le trac est d’intensité variable chez chacun, il y a toujours quelque chose à en tirer pour renforcer sa confiance en soi.

Au-delà du travail sur la gestion du trac, les stagiaires apprennent, dans le cadre de la formation courte « Réussir ses interventions en public », des méthodes concrètes et pragmatiques pour se positionner face à leur auditoire, pour structurer leurs messages, pour construire un support créatif, pour gérer les objections de la salle. C’est un séminaire dense et complet, où chacun pourra s’améliorer là où il en a le plus besoin.

Quels enjeux aujourd’hui en entreprise ?

Les réunions doivent être efficaces : l’orateur doit savoir capter l’attention de son auditoire (avec son style personnel renforcé par des techniques sur la communication non verbale) et doit s’assurer que les messages clés soient bien passés (en évitant de les noyer dans des détails secondaires).

Les prises de paroles doivent être participatives : plus que des questions/réponses, l’orateur doit vraiment partir de ce qui intéresse son auditoire et savoir s’adapter aux multiples réactions et besoins en face. Son enjeu est de créer la connexion, afin d’embarquer sur le sujet commun.

visuel-article-ripm-2

Pourquoi un séminaire sur la prise de parole en public ?

Trop de Responsables et Managers négligent une professionnalisation à cet acte quotidien en entreprise. Beaucoup s’appuient sur leur intuition et leur expérience pour présenter mais peu nombeux sont ceux qui ont des repères solides sur cette compétence managériale. Les retours des auditoires sont rares et peu exploitables, et il est difficile d’avoir un regard objectif sur son niveau d’impact à l’oral.

Quel est l’impact personnel de cette formation ?

C’est un séminaire de développement personnel, dans la mesure où chacun peut remettre en question ses habitudes acquises depuis longtemps, souvent de manière inconsciente. Pendant la formation, les participants sont filmés. La caméra a un effet déclencheur de cette prise de conscience car elle permet de poser un diagnostic objectif.

L’effet du groupe et le climat de bienveillance permettent de recevoir de nombreux feed-back et de pouvoir s’ajuster, tout en gardant sa personnalité et son style. La dynamique collective entraine chacun à se dépasser et à retrouver du plaisir dans des prises de parole en public qu’il trouvait peut-être ennuyeuses ou effrayantes.

Découvrez la formation courte de 3 jours pour « Réussir ses interventions en public »

  • Maitriser la prise de parole
  • Gagner en impact

marion-morel-letoublon

Une formation animée par Marion Morel-Letoublon qui a développé une activité de formation et coaching centrée sur une vision optimiste et constructive des relations humaines au sein de l’entreprise.