Gayé Delahousse : Tout schuss vers l’entrepreneuriat

05 DÉCEMBRE 2018

Après un parcours international dans le marketing, Gayé Delahousse s’est lancée dans l’entrepreneuriat avec la création de Ski Guru, le premier comparateur de stations de ski basé sur les avis clients. Portrait d’une chef d’entreprise passionnée, à la tête d’une start-up en plein développement.

Gaye_delahousse

« Face aux montagnes, on se sent tout petit », observe Gayé Delahousse. Basée au Bourget du Lac, avec sa société Ski Guru, elle peut, à loisir admirer les sommets enneigés qui l’inspirent et sur lesquels elle évolue depuis plus de 10 ans.

Son parcours a pourtant commencé loin des Alpes, en Turquie, d’où elle est originaire. Mais sa famille l’emmène très tôt skier en Europe et lui transmet le goût de la glisse. Elle n’en fait pas tout de suite son métier et commence par des études de marketing et de psychologie et des postes au sein d’entreprises internationales : Ogilvy, Hasbro puis le Groupe Seb. « J’étais chef de groupe en Turquie et j’ai eu l’opportunité d’être expatriée en France, à Rumilly, ce qui est assez rare », raconte Gayé Delahousse. C’est ainsi que commence son immersion dans les sommets enneigés. D’abord sur le plan personnel puisque c’est en Haute-Savoie que Gayé Delahousse fait la connaissance de son époux. Il travaille en montagne et le couple décide de s’installer en station, à La Plagne.

Puis sur le plan professionnel. Gayé quitte le Groupe Seb pour la Compagnie des Alpes où elle s’occupe du marketing de Paradiski puis prend la direction marketing et commercial de Val-d’Isère. Les missions et les projets sont passionnants. Avec une évolution constante.

 

 

Esprit de groupe

Pendant cette longue expérience, cette professionnelle du marketing ressent le besoin de se former, de faire le point sur ses compétences et d’élargir son réseau professionnel. « Je voulais également avoir un diplôme français, de très bon niveau, en cohérence avec les bonnes écoles que j’avais faites en Turquie », détaille-t-elle. Son choix se tourne vers emlyon business school et son Executive MBA. Finance, stratégie, développement personnel… le cursus répond pleinement à ses attentes et lui ouvre la voie vers l’entrepreneuriat. « Les enseignements étaient importants et pertinents mais j’ai également beaucoup apprécié le groupe dans lequel j’évoluais. Les participants avaient, comme moi, 40 ans en moyenne et rencontraient des questionnements similaires. J’ai appris beaucoup auprès de mes pairs », ajoute Gayé Delahousse.

­­

La voie entrepreneuriale

Pendant les deux années de l’EMBA, elle affine ses savoir-faire, modifie son organisation au profit d’un management encore plus participatif et s’engage davantage dans les commissions de la Compagnie des Alpes. Et c’est en développant une application mobile pour Val-d’Isère que son projet d’entreprise est né…

« Je me suis intéressée à l’idée de créer un site avec des avis clients sur les destinations de vacances, comme les stations de ski. J’en ai parlé à Trip Advisor, qui n’était pas intéressé. Et je me suis dit qu’il y avait quelque chose à faire… C’est ainsi que Ski Guru a vu le jour », explique la dirigeante.

L’aventure entrepreneuriale démarre en 2017 avec la création de cette plateforme de comparaison des stations de ski www.ski-guru.com , basée sur les avis clients. « Au sein de la Compagnie des Alpes, j’avais également remarqué que les stations manquaient de transparence sur les avis clients. Ce qu’on trouve sur les réseaux sociaux correspond seulement aux usagers captifs. Ce qui était problématique si on souhaitait être ‘client centric’ », ajoute Gayé Delahousse. Le modèle économique repose sur l’accès, pour les stations partenaires, aux informations clients récoltées et la possibilité de communiquer avec eux. Les internautes et les professionnels ont également la garantie de la véracité des avis déposés via le partenariat.

Signe de la pertinence de son projet : plus de 5000 avis clients ont été récoltés dès la première saison. Et 80 stations de ski sont référencées. Ski Guru a également été primé à deux reprises : le Trophée de la Montagne Française, prix de l’Économie, et le Digital Mountain Awards de la meilleure start-up B2B.

 

Développement international

Aujourd’hui dirigeante d’entreprise, Gayé Delahousse découvre une nouvelle organisation, bien loin des grands groupes mais tout aussi épanouissante. Et s’appuie sur son réseau et les apprentissages d’emlyon business school dans son quotidien. « Pour ne pas me sentir seule, j’ai pris les devants et j’ai rejoint l’accélérateur Village by Crédit Agricole. Je suis aussi membre du Cercle des Jeunes Dirigeants, ce qui me permet d’échanger avec d’autres chefs d’entreprise, de garder le contact humain. Et je me replonge dans les différents cours pour m’épauler dans les étapes de l’entrepreneuriat. Cette vie est moins calme, je vis des grandes joies et des grands moments d’inquiétude. Je vais de surprise en surprise. Et cela correspond à mes attentes », se réjouit Gayé Delahousse.

Son ambition est grande : ouvrir Ski Guru à l’international en référençant les stations de ski européennes. Imaginer une version « été » et pourquoi ne pas proposer d’autres destinations de loisirs. Autant d’idées pour atteindre, très vite, les sommets.

 

Classé 5eme mondial pour la progression de carrière (Financial Times 2018)

L’Executive MBA emlyon business school, l’allié de la progression de carrière

Progresser au sein de son entreprise, augmenter sa rémunération, se tourner vers l’entrepreneuriat… Suivre l’EMBA emlyon business school est une garantie d’évolution professionnelle significative. Le diplôme a ainsi été classé 5e mondial par le Financial Times, en termes de progression de carrière en 2018.

Proposé en fast-track ou en part-time, il s’adresse aux « makers » : dirigeants et cadres expérimentés qui portent un projet ou cherchent à se challenger en acquérant de nouvelles compétences autour des enjeux business d’aujourd’hui. L’Executive MBA approfondit aussi bien la finance, la stratégie, la prise de décision, le management, les data que le développement personnel et la posture.