Friday night at the ER

Pour mieux collaborer et améliorer la performance de l'entreprise

Friday night redim

Ce jeu permet aux collaborateurs de :

  • comprendre les impacts de leurs décisions sur l’entreprise dans sa globalité
  • collaborer et communiquer avec franchise pour mieux structurer/organiser
  • produire des données et arguments concrets pour justifier de leurs choix et décisions

Plus globalement, cette simulation permet d’orienter une équipe vers un but commun et d’améliorer la coopération de ses membres.

Elle présente des principes de la pensée systémique, l'amélioration des processus de restructuration.

Enfin, ce jeu a pour objectif de renforcer le leadership au sein des équipes, d'accompagner la gestion du changement, d'améliorer la satisfaction du client et la gestion des conflits.

Pour exceller dans leurs activités, les individus doivent collaborer, innover et motiver leurs prises de décisions.

En quoi consiste ce jeu ?

Par équipe de 4 personnes, le jeu met au défi de manager le service d’un hôpital au cours d’une période de 24 heures. Elles gèrent des fonctions bien distinctes tout en prenant en considération les tâches et les fonctions des autres acteurs de la structure. Elles sont évaluées à la fois sur leur capacité à gérer le service client et la gestion de profit. 

Toutes les heures, les participants gèrent l’arrivée de nouveaux patients (billes bleues) au sein de leur service. Chaque nouveau patient doit être pris en charge par le personnel de l’hôpital (billes transparentes ou blanches) afin de bénéficier des soins dont ils ont besoin. Pendant une heure, le service gère les entrées/sorties, transfère les patients dans d’autres services, fait appel au personnel nécessaire au sein de l’hôpital….  Pour chaque patient, le manager est amené à identifier les besoins en terme de soins et de personnel. 

En conclusion, les managers se focalisent plus sur leurs propres services que sur l’ensemble de la structure et de la performance globale. L’équipe a tendance aussi à faire de nombreuses hypothèses qui freinent leur créativité (même si le jeu varie en fonction des équipes).

A la fin du jeu, les équipes ont appris à mieux collaborer, à innover, à penser différemment et comprennent qu’il est indispensable de penser l’entreprise dans sa globalité pour être performant.

 

Le site internet de l'éditeur Breakthrough Learning