Portrait Pascale Chrétien

  • Icône Diplômes
    Advanced Management Programme

  • Retour

VOTRE CONTACT

Marjorie Diebolt
Conseiller en formation
04 78 33 78 38

PASCALE CHRÉTIEN, FEMME D’INDUSTRIE ET DE CONVICTIONS

 

Entrée chez l’équipementier automobile Electricfil Automotive en 2012 comme directeur industriel, Pascale Chrétien est, depuis juillet 2014, chargée du déploiement du plan stratégique et directeur de la qualité et de l’amélioration de la performance du groupe : un nouveau défi pour cette quadra dynamique qui prend très à coeur ses responsabilités de manager.

 

Pascale Chrétien

 

  • Pascale Chrétien a des origines ouvrières dont elle est fière. A 48 ans, sa référence demeure sa mère, petite dernière d’une fratrie de sept enfants, “une femme dont j’ai toujours admirél’engagement, la capacité à s’adapter et à voir les choses positives !” Cette mère, agent de service, “s’est toujours battue pour que nous puissions faire des études !” Pascale, l’aînée des trois filles, ouvre la voie : après un bac C, elle est admise en math sup à Bordeaux : “C’était à trois heures de la maison, cela générait des coûts pour la famille...” Si son père hésite, sa mère, en revanche, pas du tout ! Pascale part donc étudier à Bordeaux, finance en partie sa prépa en travaillant parallèlement à ses études, puis décroche l’Ensam (Ecole nationale supérieure des arts et métiers). 
  • Trois ans plus tard, son diplôme d’ingénieur mécanique en poche, la jeune femme entre dans la vie active : chez Thomson CSF (devenu Thalès) où elle passe deux ans comme ingénieur qualité, puis chez Recticel, dans la Sarthe, qui détient alors la marque de matelas Bultex, et deviendra le groupe Cofel (Epeda, Merinos, Bultex...). “Je suis restée onze ans dans cette société qui m’a apporté une très belle expérience et offert un vrai tremplin professionnel.”

 

Des outils théoriques et une expérience

  • En 1993, quand son mari accepte un poste en Italie, elle le suit. Elle qui ne parle alors pas un mot d’italien peaufine son CV et sa lettre de motivation, et décroche un poste à la Falci, un fabricant d’articles de jardins et de poêles de chauffage... “Le patron a cru en moi et en mes compétences et j’ai très vite appris la langue ! (...) En France, cela n’aurait pas été possible.” 2006 marque la fin de l’expérience : séparée de son mari, elle choisit Lyon. 
  • C’est à cette époque qu’elle va concrétiser un projet de formation qui lui trottait dans la tête depuis très longtemps :“Je voulais conceptualiser tout ce que j’avais appris depuis la fin de mes études !” Pendant 18 mois, elle suit le programme CPA devenu AMP (Advanced Management Programme) d'EMLYON Business School. “Ça a été génial”, s’enthousiasme-t-elle. “Je me suis perfectionnée dans la stratégie, le marketing, la finance, et cela m’a également ouvert le champ de rencontres passionnantes dans la région.” 
  • Dans la foulée, elle crée le Cercle des dirigeants, “des dîners débats où des dirigeants s’adressent aux dirigeants”. Si elle puise dans les outils appris en formation pour “diriger autrement”, elle n’oublie pas les expériences qui l’ont fortement imprégnée à l’instar de celle où, directrice industrielle de Dietal, fabricant de luminaires industriels frappé de plein fouet par la crise, elle dût fermer une usine et licencier des salariés. “Une expérience humainement très difficile, mais intellectuellement intéressante où j’ai pris pleinement conscience de ma responsabilité (…) J’ai mis des gens sur le carreau qui, après 20-30 ans, ont dû avoir des difficultés à retrouver du boulot (...) Depuis ce jour, je suisdevenue très vigilante sur l’employabilité des salariés, leur montée en compétences et la valorisation des acquis.”

 

Bio express

1966 : Naissance dans la Vienne
1990 : diplôme d’ingénieur de l’Ensam, entre chez Thomson CSF
1992 : responsable qualité chez Recticel
1999 : prend la direction de l’usine Recticel
2003 : départ en Italie : direction “production et business unit” de Falci
2006 : s’installe à Lyon et entre chez Dietal
2010 : diplômée du CPA (devenu depuis AMP Advanced Management Programme) d’EML Executive Development
2012 : entre chez Electricfil Automotive et y occupe différents postes à responsabilité.

 

Propos recueillis par Nadia Lemaire