Portrait Didier Michel

  • Icône Diplômes
    Advanced Management Programme

  • Retour

VOTRE CONTACT

Marjorie Diebolt
Conseiller en formation
04 78 33 78 38

didier_michel

Tombé dans le génie civil durant ses études d’ingénieur à l’Insa, Didier Michel est fidèle depuis 24 ans au groupe Eiffage.
Il y dirige une entité régionale de la division génie civil qui regroupe quelque 1 200 personnes.

S’il n’avait pas été ingénieur, il aurait été architecte. Autant dire que sa voie dans la construction était certaine. Restait à définir la spécialité. A l’Insa de Villeurbanne, Didier Michel choisit le génie civil. Et n’en sortira jamais ! Il débute la vie active à l’étranger pour la société Sogea, notamment en Amérique du Sud et en Afrique, comme chef de chantier.
“Il est aujourd’hui difficile de faire comprendre à un élève ingénieur ou à un jeune ingénieur qu’il est important de commencer par la base”, expose-t-il. “Travailler sur chantier, partager la vie des ouvriers, comprendre leurs motivations, leurs soucis, les voir effectuer les gestes techniques, comprendre ce qui fonctionne ou non au sein d’une équipe… c’est essentiel, tant pour des raisons techniques que managériales ou pour la construction de soi. Il faut bien se connaître pour bien diriger. Et les écoles ne forment pas à cela. Certaines proposent une formation en alternance mais ce n’est pas une bonne solution. La période des études, c’est une période de réflexion. Il faut un temps pour tout !” Les stages en entreprise ont en revanche grâce à ses yeux s’ils témoignent d’une vision de carrière. “Il faut éviter de papillonner dans de multiples secteurs car on n’est plus lisible pour un recruteur”, estime-t-il. “Il faut choisir le plus tôt possible sa voie et s’y tenir.
Chez Eiffage, 50 % des ingénieurs recrutés ont déjà effectués un stage chez nous auparavant. On ne recrute pas sur les réseaux sociaux !”

D’ingénieur à chef d’entreprise
En ce qui le concerne, Didier Michel a intégré le groupe de BTP en 1991 comme ingénieur travaux sur le tram de Rouen. Puis il a dirigé le chantier du métro Météor à Paris et celui du TGV Méditerranée. En 2000, il a 38 ans et sa carrière prend un nouveau tournant. On le nomme à Lyon pour créer une nouvelle entité spécialisée dans le génie civil. Il devient un véritable chef d’entreprise. La tâche est conséquente et son quotidien bouleversé : il se concentre sur le management, le recrutement, la gestion d’équipes.... En 2005, il décide de se perfectionner avec la formation AMP d’EMLYON.
“J’en ai tiré un bilan très positif. C’est l’occasion de réfléchir une journée et demie par semaine. C’est unique ! C’est également l’occasion, comme un étudiant, de recréer un réseau d’amis très solide. C’est la possibilité d’enlever la carapace que l’on porte en entreprise et de parler de ses faiblesses, pour mieux trouver les réponses à ses questions. Il y a une grande part de développement personnel”. Menée par des intervenants et des chefs d’entreprises, l’Advanced Management Programme propose aussi et surtout des études de cas concrets et réels.

Une formation qui permet de passer un cap
“Ce n’est pas un sésame pour devenir ce que l’on n’est pas ; mais cela donne des clés très efficaces pour savoir mettre en place des stratégies.
C’est un programme tout à fait adapté aux grands groupes et j’ai d’ailleurs pu me servir souvent de mes nouvelles compétences pour mettre en place des plans de développements commerciaux ou des outils de gestion de clients par exemple”.
La direction régionale d’Eiffage Génie Civil dirigée par Didier Michel a progressivement étendu son champ d’action : à Rhône-Alpes s’est ajoutée l’Auvergne puis l’Est de la France et enfin la Méditerranée. L’entreprise couvre un tiers du pays, emploie 1 200 personnes et réalise 200 millions d’euros de chiffre d’affaires ! Spécialisée dans les ouvrages d’art, les parkings, les stations d’épuration, les tunnels et les travaux industriels, elle a notamment travaillé sur toutes les lignes du tramway lyonnais. On la retrouve actuellement sur le parking Saint Antoine à Lyon ou encore, en Savoie, sur le doublement des tunnels du chat et du Siaix.

Bio express :
1962 : Naissance à La Châtre (Indre).
1987 : Diplômé de l’Insa.
1991 : il intègre le groupe Eiffage comme ingénieur travaux.
2000 : il crée la direction régionale Eiffage Génie Civil de Lyon.
2005 : Diplômé de l’Advanced ManagementProgramme (AMP) d’EMLYON Business School.

 

Propos recueillis par Alban Razia