Pascal Blan

  • Icône Certificats
    Transformation Digitale des Organisations

  • Retour

Votre contact TDO

Astrid LOI, Conseillère en formation
aloi@eml-executive.com
+33(0)1 53 34 23 82
+33(0)6 07 35 21 98

« Pôle Emploi est encore plus concerné par la transformation digitale que les autres entreprises »

Interview de Pascal Blain, Directeur Régional Pôle Emploi Auvergne-Rhône-Alpes

 

Piloter la transformation digitale de Pôle Emploi Auvergne Rhône-Alpes n’est pas une mince affaire. C’est l’une des missions de Pascal Blain, 52 ans, directeur de l’entité régionale. A la tête de 97 agences et 5600 collaborateurs, il a fait le choix de se former à emlyon business school avec le programme « Transformation digitale des organisations », pour accompagner au mieux ce mouvement. Interview.

Quel a été votre parcours avant de rejoindre Pôle Emploi Auvergne Rhône-Alpes ?

J’ai fait l’ESCP puis j’ai travaillé dans l’industrie, le conseil et la finance. Lors de mes missions de conseils, j’ai très tôt été confronté à l’informatique et je me suis spécialisé dans ce domaine. J’ai vécu la mise en place du Minitel, puis sa suppression, l’arrivée de l’accueil téléphonique, au détriment de l’accueil physique… Finalement j’ai assisté à la transformation informatique avant de vivre la transformation digitale !

Pôle Emploi est-il concerné au même titre que les autres entreprises par cette fameuse transformation digitale ?

Oui, et encore plus. Nous avons deux missions, qui sont touchées de plein fouet. Nous sommes en premier lieu un employeur. Pôle Emploi Auvergne Rhône regroupe 5600 agents. Notre activité a doublé entre 2008 et 2018 et l’effectif n’a cru que de 30 %. Le numérique nous permet de faire face grâce à l’automatisation et à la dématérialisation. Et augmente notre productivité.

Notre deuxième mission consiste à fluidifier le marché du travail. Il faut donc faire en sorte que le marché du travail soit présent sur internet. Nous avons ainsi traité un million d’offres sur la région l’an dernier. Il faut également rendre les demandeurs d’emploi visibles en ligne. Aujourd’hui, 7 millions de CV sont consultables sur la plateforme.

Est-ce que Pôle Emploi est en pointe sur le numérique ?

Nous sommes en pointe au niveau européen. Nous nous sommes distingués grâce à des mesures fortes comme l’inscription des demandeurs d’emploi en ligne. Nous avons aussi noué des partenariats stratégiques avec des « job boards ». Il reste un travail important d’accompagnement des demandeurs d’emploi, qui ne maîtrisent pas tous internet et ses potentialités, même si 88 % d’entre eux l’utilisent.

Pourquoi avez-vous souhaité vous former davantage en suivant le parcours Transformation Digitale des Organisations d’emlyon business school ?

Je souhaitais mettre de l’ordre dans mes idées et approfondir mes connaissances sur le sujet. J’avais besoin de concepts précis et d’explorer l’aspect ressources humaines de la transformation numérique. Comment aider les équipes à intégrer les évolutions alors que ces dernières vont toujours plus vite…

Quels résultats en tirez-vous ?

J’ai changé mes lunettes et j’appréhende le monde différemment. J’ai repensé la place de l’intelligence collective et j’ai acquis des méthodes pour l’intégrer dans mes pratiques. L’ouverture est également importante, à travers des partenariats. À titre personnel, j’ai revu mon positionnement. J’apprends à  davantage lâcher-prise et à mieux utiliser les outils numériques.

Concrètement, des projets ont-ils été mis en place ?

J’ai lancé un chantier d’accompagnement des managers à la conduite du changement qui concerne 750 managers dans la région. J’ai également créé un Lab et j’ai formé 270 personnes aux modalités d’animation de réunion afin de favoriser l’intelligence collective. Enfin, nous réfléchissons à organiser les agences comme des entreprises libérées et à nous structurer pour permettre à des start-ups d’utiliser nos données. 

Qu’est-ce qui vous a le plus marqué pendant ces premiers mois de formation ?

La dynamique du groupe. On discute, on échange … ces témoignages sont très enrichissants. J’ai pu approfondir d’autres aspects comme le marketing et les business model. La qualité des intervenants est aussi remarquable. J’ai à présent les idées claires et je sais quel chemin emprunter vers la transformation digitale.

Le certificat Transformation Digitale des Organisations d’emlyon business school

Imaginé en partenariat avec Visiativ, le certificat répond aux problématiques rencontrées par les dirigeants et les cadres face à la révolution numérique. Élaboration d’une stratégie, organisation des actions, management des équipes, compréhension des technologies et des attentes des clients… Les participants identifient les opportunités potentielles en vue de construire l’avenir.

La formation compte 112 heures, réparties sur 16 jours. Son ancrage dans l’écosystème économique permet aux inscrits de mettre en pratique leurs apprentissages auprès d’entreprises partenaires, PME, start-up ou grands groupes.

 

Pour plus d’informations : Astrid LOI aloi@eml-executive.com

 

 

A propos d’emlyon business school

Fondée en 1872, emlyon business school accueille chaque année 5 100 étudiants de plus de 80 nationalités dans le cadre de formations initiales et 5 500 salariés et dirigeants d’entreprises au titre de formations professionnelles continues.

L’école détient la triple accréditation (AACSB, EQUIS, AMBA), un label qualité attribué à seulement 1 % des business schools.

emlyon business school compte 5 campus dans le monde (Lyon, Saint-Etienne, Casablanca, Shanghai, Paris), s’appuie sur un réseau de 156 partenaires académiques internationaux et anime une communauté de 29 000 diplômés dans 118 pays.

Le corps professoral d’emlyon business school dénombre 90 % de docteurs parmi ses 130 professeurs permanents