Portrait Marc Fraix

  • Icône Certificats
    Diriger une activité (DUA)

  • Retour

Votre contact

Marjorie Diebolt
Conseiller en formation
04 78 33 78 38

STRATÉGIE, LEADERSHIP, MANAGEMENT : DÉCOUVREZ LE PROGRAMME DUA

 

CiU3efAWwAAbjJU (1)

 

Marc Fraix est directeur de site dans le secteur de l’industrie.
Malgré trente années d’expérience dont plusieurs à des postes de direction, ce professionnel belge a choisi en 2014 de faire une formation généraliste en management conçue spécialement pour les dirigeants.
Marc Fraix a opté pour le programme Diriger Une Activité (DUA) à emlyon business school. Il nous confie comment ce programme a influencé sa façon de manager et plus précisément ce que le DUA lui a apporté à titre professionnel et personnel.

 

Ecrit par Stéphanie Guzman

 

 

 

  • Pouvez-vous nous résumer votre parcours professionnel ?

Après des études d’ingénieur civil mécanicien en Belgique, j’ai démarré ma vie professionnelle dans le centre de recherche d’un grand groupe chimique belge. Pendant 10 ans, j’y ai fait de la conception de machines puis du développement produit dans le secteur de la plasturgie (films et plaques), en tant que chef de projet. J’ai été amené à beaucoup voyager, les sites de production étant répartis un peu partout dans le monde même si j’ai essentiellement travaillé en Europe. J’ai ensuite travaillé sur un site de production en Belgique durant huit ans, en occupant divers postes de management, des services techniques et de R&D. En 2006, j’ai été muté à Dijon pour reprendre la direction industrielle d’un site de production de plaques PVC. Et depuis 2014, j’ai repris la direction générale de ce site.

 

  • Quelle a été votre formation initiale ?

Belge d’origine, j’ai fait tout mon parcours scolaire en Belgique. Je suis diplômé d’une faculté polytechnique (universitaire bac+5), dans la spécialité Mécanique (conception de machines). Le titre précis est « ingénieur civil mécanicien ». J’ai obtenu ce diplôme en 1986.

 

  • Pourquoi avoir choisi le DUA d’emlyon ?

Lors de ma prise de fonction de directeur de site début 2014, j’ai demandé une formation générale de management. Si les aspects techniques d’une entreprise de plasturgie n’avaient plus vraiment de secrets pour moi et que le management d’équipe m’était également familier, j’étais un peu moins à l’aise avec les autres aspects du management d’un site. Voulant m’impliquer un maximum dans cette nouvelle fonction, j’étais volontaire pour me perfectionner dans la finance, les RH et même les aspects commerciaux et marketing. J’ai effectué quelques recherches sur internet pour comparer diverses formations globales (je ne voulais pas d’une formation trop ciblée sur l’un ou l’autre aspect). C’est ainsi que j’ai découvert le module DUA (Diriger Une Activité) de emlyon business school qui se déroule sur à peu près une année à raison de deux à trois jours par mois. La participation à une présentation du module a fini de me convaincre que c’était la formation qu’il me fallait. 

 

  • Comment avez-vous financé cette formation ?

 La formation a été entièrement financée par mon entreprise, avec une prise en charge partielle de l’Organisme Paritaire Collecteur Agréé.

 

  • Que vous a apporté cette formation, à titre personnel et à titre professionnel ?

Mon expérience professionnelle a développé chez moi un style de management très opérationnel. De part mon parcours, je suis très orienté résultats et très pragmatique.

Avec la formation DUA, j’ai été davantage sensibilisé au leadership (c’était d’ailleurs le point sur lequel mon employeur et moi avions convenu que je devais évoluer). Définir une vision d’entreprise, la faire partager, donner du sens, pratiquer le coaching… Autant d’aspects éloignés de la technique pure, mais essentiels pour faire évoluer l’entreprise.

Dans le cadre des modules leadership, j’ai défini un pacte managérial basé sur ces aspects, pacte qui m’a obligé à « sortir la tête du guidon » pour davantage accompagner mes collaborateurs et créer un environnement propice à leur développement et à leur montée en compétences.

La formation DUA m’a également permis d’approfondir le concept de chaîne de valeur que, comme beaucoup, je connaissais de manière un peu superficielle.

J’ai (re)découvert Michael Porter et j’ai mis ses principes en pratique. C’est un outil extrêmement puissant dans l’analyse d’un domaine d’activité, que ce domaine soit celui dans lequel on évolue ou un secteur dans lequel on envisage une croissance externe.

Les modules de finance m’ont également permis d’affiner mon analyse financière, de la rendre plus pertinente. C’est indispensable pour améliorer le contrôle de gestion ou pour évaluer la bonne santé d’une entreprise ciblée pour une croissance externe.

J’ai été agréablement surpris par le niveau des professeurs. La plupart ont eu des parcours bien remplis et font vivre leurs cours avec des exemples concrets, qui parlent à tous. Ils donnent vraiment envie d’en savoir plus.

A titre personnel, j’ai fait de très belles rencontres que ce soit au niveau des enseignants que des autres participants. Tous sont mus par le même désir de progresser et d’aller vers les autres.

 

  • Quel conseil donneriez-vous à un(e) professionnel(le) désireux d’adopter votre démarche ?

Le programme DUA est très souple et reste compatible avec une vie en entreprise, sans empiéter trop sur la vie personnelle.

Venir avec un projet propre est essentiel car il permet d’appliquer les concepts enseignés à la réalité vécue, ce qui est plus efficace et ancre davantage les notions étudiées.

Les lectures proposées sont pertinentes. Elles ne sont pas obligatoires pour bien suivre les cours, mais elles apportent indéniablement beaucoup d’éclairage à des concepts parfois moins évidents de prime abord. Le temps passé à ces lectures est donc un investissement rentable.