Portrait Audrey Cukrowski

  • Icône Certificats
    Diriger une activité (DUA)

  • Retour
Gonzague Werquin N&B

Votre contact

Gonzague WERQUIN
Conseiller en formation
04 72 18 29 46

Audrey Cukrowski, l’énergie d’entreprendre et d’agir 

 

Le monde de l’entrepreneuriat est divisé en deux : ceux qui restent dans les cadres établis, et ceux qui font en sorte d’en bouger les lignes. Audrey Cukrowski appartient à la deuxième catégorie. Après un parcours en partie autodidacte, la certification Diriger une activité qu’elle a suivie à l’emlyon business school lui a été pleinement profitable.

 

Souriante et pétillante, Audrey Cukrowski dégage une énergie communicative. Elle qui était réticente à faire de longues études rejoint, dès 21 ans, le groupe Lafarge ; d’abord dans le cadre de son alternance puis en CDI en tant qu’assistante de service. « J’ai occupé plusieurs postes successifs, jusqu’à devenir responsable de la communication externe et relations publiques », confie-t-elle. Pour valoriser ses acquis professionnels, elle décide, à 34 ans, de suivre un master II en formation continue à l’IAE en administration des entreprises, option management et communication, en un an seulement. « Je suis une bonne sprinteuse, moins bonne marathonienne ! » Audrey sort major de sa promotion, et devient dans la foulée cadre chez Lafarge.

 

En 2015, le rachat de Lafarge par Holcim va bousculer les choses, comme l’indique Audrey Cukrowski : « Non seulement j’avais le sentiment d’avoir atteint une forme d’apogée professionnelle, mais je commençais à constater qu’il était plus dur de faire bouger les choses. Cette inertie propre aux grands groupes m’a donné à réfléchir. Quand j’ai appris qu’il y aurait un plan social et des départs volontaires, j’ai saisi l’occasion. Je voulais aussi me prouver que j’étais capable de faire autre chose ».

 

  • La certification, une boîte à outils très utile

Lassée d’être un « bébé groupisé » selon ses propres termes, la Saint-Quentinoise décide alors de chercher une formation qui lui donnerait les outils nécessaires en stratégie, marketing, finance et management. « Je ne voulais pas me relancer dans un master. Quand j’ai vu qu’emlyon business school, qui bénéficie d’une grande notoriété, proposait une certification “diriger une activité”, avec comme promesse de “prendre vite de la hauteur”, j’ai tout de suite eu envie d’effectuer ce programme », précise-t-elle avant de détailler : « J’ai adoré. Au début, j’avais un petit complexe de me retrouver principalement avec des patrons, je ne me sentais pas au même niveau. Et puis finalement, j’ai pris ma place dans la promotion. J’ai beaucoup appris durant ces 22 jours, les intervenants sont de haut niveau et cela m’a donné confiance ».

Après son départ de chez Lafarge, Audrey Cukrowski se voit proposer quatre postes. Elle retiendra finalement une cinquième offre, émanant de Julien Lebourgeois, président-fondateur de Béton Direct, une start-up lancée en avril 2016. « J’ai eu deux jours pour me positionner sur le poste. Et l’idée de le construire à mon image m’a beaucoup plu », se souvient-elle.

A 38 ans, elle a fait le choix de s’investir à double titre dans sa nouvelle entreprise : apprendre du monde entrepreneurial d’une part, et entrer dans le capital de l’entreprise d’autre part. « Je touche à tout désormais, ce qui me prépare aussi pour la suite. Je n’exclus pas un jour de travailler pour moi, même si pour l’instant je suis très enthousiasmée à l’idée d’aider à faire grandir Béton Direct ! », conclut-t-elle.

Bio express

  • 1978 : Naissance à Saint-Priest (Rhône),
  • 1999 : BTS “Assistante de direction” en alternance,
  • 1999 : Assistante de service, puis assistante en RH et service communication et événementiel chez Lafarge (Saint-Quentin-Fallavier),
  • 2010 : Responsable communication externe et relations publiques, Lafarge,
  • 2012 : Master II administration des entreprises, option management et communication, IAE Lyon,
  • 2015 : Départ de chez Lafarge,
  • 2016 : Certificat “Diriger une activité”, emlyon business school,
  • 2016 : Responsable communication et partenariats chez Béton Direct.

 

Article par Guillaume Bouvy, Bref Eco