Vers un management de plus en plus délégatif ?

25 MARS 2021

Interview de Thierry Nadisic, professeur-chercheur en comportement organisationnel à emlyon business school.

Quels sont les grands changements qui impactent aujourd’hui la façon de manager ?

Les transformations managériales sont liées à des évolutions de l’environnement sociétal et économique. La toute première reste la remise en cause de l’autorité comme principe d’obéissance. L’autorité légitime de la fonction n’existe plus et ne s’impose qu’à partir du moment où il y a une compétence sociale de gestion et de relations avec les personnes. La digitalisation est un autre virage. Elle bouscule tous les business models avec une conséquence directe sur le management. Enfin, la mondialisation pousse également à d’autres comportements plus réactifs et flexibles, à d’autres stratégies. Toutes ces évolutions impactent directement la culture managériale de chaque entreprise.

Quel est le profil actuel des managers ?

Les compétences les plus importantes, comme la relation-client ou les techniques digitales, sont détenues par les collaborateurs. Le management devient donc de plus en plus délégatif avec un empowerment grandissant qui laisse la capacité de décision et d’initiative se prendre plus bas dans l’organisation. Un atout qui permet d’être plus réactif. Si la crise sanitaire a été un accélérateur, elle ne permettra le changement durable que pour les entreprises qui l’avaient déjà enclenché ou qui acceptent une remise en cause profonde. Comme souvent, le frein reste la résistance au changement, surtout au sommet. Il est parfois difficile pour certains managers qui, toute leur vie ont appliqué une méthode qui a fonctionné, d’intégrer qu’elle est obsolète.

Comment accompagnez-vous cette transformation ?

Il existe des méthodes, comme la posture de manager-coach et des outils auxquels il est possible de se former, mais c’est avant tout une volonté stratégique. Nous venons par exemple d’accompagner plus de 500 managers d’une grande banque. Tous se rendaient compte que la digitalisation avait tellement avancé, que les besoins des clients et le turnover des collaborateurs étaient tellement importants qu’ils étaient obligés de changer leur manière de manager. Nous avons mis en place un accompagnement sur un an et demi et bousculé tous les principes managériaux avec la méthode grow, le feedforward ou la décision par processus délégués, qui poussent les collaborateurs a être délégatifs. L’ensemble des niveaux hiérarchiques pratique aujourd’hui ces méthodes.

>> Thierry Nadisic intervient auprès des entreprises dans les formations sur-mesure emlyon, et dans le certificat online Leadership et épanouissement.

Source : Guide emploi-formation 2021 - Tribune de Lyon