Rodophe Didierlaurent : Un tournant vers l’entrepreneuriat

01 OCTOBRE 2020

Après 20 ans passés dans un grand groupe, Rodolphe Didierlaurent s’est tourné vers le Programme Général de Management d’emlyon business school pour donner un nouvel élan à sa carrière professionnelle. Six mois après la fin de la formation, il vient de racheter une société et prévoit une première embauche en septembre. Portrait.

Rodolphe Didierlaurent_1

Après 21 années dans le groupe Total, au service commercial d’une filiale Gaz, Rodolphe Diderlaurent a éprouvé le besoin de faire le point sur sa carrière. « J’avais eu des problèmes de santé et la filiale a été vendue. Ces deux accidents de la vie cumulés m’ont poussé à me remettre en question et à me former. Mon épouse m’avait parlé du Programme Général de Management d’emlyon business school. Les échos étaient excellents et j’avais du temps. Je me suis lancé », raconte Rodolphe Didierlaurent.

Il intègre le programme sans idées ni projets préconçus. Il est, dès les premiers jours, surpris par l’intensité de la formation. « Les trois premiers jours ont été vraiment intenses. On a travaillé en équipe sur la création d’une entreprise. Je n’avais jamais fait de business plan avant ! », se remémore Rodolphe Didierlaurent. Il apprécie la bienveillance des équipes pédagogiques et des participants. Il multiplie les rencontres et s’enrichit au contact de personnalités très différentes.

Les modules de développement personnel le passionnent et il découvre la stratégie d’entreprise. « Je n’avais jamais exploré ce champ auparavant. Au fur et à mesure l’envie d’entreprendre s’est faite plus forte et s’est confirmée pendant les différents ateliers organisés autour de la création de sociétés », raconte-t-il.

Le rachat d’une entreprise

Il réfléchit donc aux opportunités et se penche sur le concept de conciergerie d’entreprise. L’objectif initial est de proposer un service mutualisé sur dans des zones d’activités rurales. Mais l’entrepreneur est interrompu dans sa lancée : une de ses connaissances professionnelles le contacte pour lui proposer de racheter son entreprise. Une autre aventure démarre alors pour Rodolphe Didierlaurent : celle du rachat d’une TPE. L’activité est totalement nouvelle puisque cette société, baptisée TAPUCA, est spécialisée dans le graphisme et l’impression tout format. Mais le dirigeant en herbe se forme pendant 6 mois auprès de la créatrice de l’entreprise. Il apprend les logiciels de mise en page et les techniques d’impression. Il étudie en même temps les bilans et la stratégie de l’entreprise avec l’aide de Jean-Charles Clément, directeur du Programme Général de Management emlyon business school. Il s’appuie particulièrement sur les modules de Stratégie et finance pour managers* afin de faire aboutir son projet.

Le rachat est acté le 11 mars 2020, soit une semaine avant le confinement. Ce qui aurait pu être une épreuve est finalement perçue comme une opportunité par Rodolphe Didierlaurent. Il profite de ce temps suspendu pour revoir toute la communication de l’entreprise, travailler sa présence sur les réseaux sociaux et proposer ses services aux entreprises environnantes en créant des visuels et des adhésifs en lien avec les nouvelles règles sanitaires. « J’ai pu mettre tout cela en place grâce au PGM. J’ai appris comment gérer une entreprise, optimiser mon temps, piloter la relation client, mettre en place des actions marketing… », précise Rodolphe Didierlaurent. Pleinement entrepreneur, il a une vision claire pour faire grandir son entreprise. Il projette un recrutement en septembre et des actions de prospection auprès des architectes pour développer la partie décoration et création de papiers peints.

 

 

* L’électif Stratégie et finance pour managers est également proposé sous forme de certificat