Rencontre-dédicace avec Christophe Haag | Lundi 24 juin à 18h30 au Silex - emlyon business school

09 JUIN 2019

Visuel_conf_C-Haag_Silex

Connaissez-vous le virus le plus contagieux sur Terre ?
Ce n'est pas celui de la grippe ou d'Ebola, c'est l'émotion.

Un virus que nous avons tous déjà attrapé et transmis. Comment la transmission opère-t-elle ?

Quelles sont les émotions les plus contagieuses, leurs effets positifs et négatifs sur nous ?

Peut-on se décontaminer d'émotions destructrices ? Êtes-vous émotionnellement toxique ou plutôt bénéfique pour votre entourage personnel et professionnel ?

Des questions que VOUS, managers et dirigeant(e)s d’entreprise, devriez-vous poser tant votre métier est « émotionnel ».

 

Venez rencontrer Christophe Haag, Professeur à emlyon business school qui cherche à répondre à ces questions dans son dernier ouvrage. 

 

"La contagion émotionnelle "

Le lundi 24 juin 2019 à 18h30
SILEX - emlyon business school
15 rue des Cuirassiers, 69003 Lyon

 

A la suite de la rencontre, partagez un moment d’échange privilégié avec Christophe Haag au cours duquel il présentera son livre : "La contagion émotionnelle".

inscription

C-Haag-portrait

Christophe Haag est professeur HDR à emlyon business school, chercheur en psychologie sociale. Ses thèmes de recherche fétiches : les émotions, l’intelligence émotionnelle, l’intuition, la voix , qu’il essaie de décrypter en écrivant, sur ces sujets, des livres grand public, des articles de recherche, et en délivrant des conférences un peu partout sur cette petite boule bleue. Avec toujours en tête le même objectif : rendre les découvertes scientifiques « accessibles » au plus grand nombre et militer pour une écologie (+) humaniste.

Parce qu’il ne faut pas travailler triste, il scrute de près des populations atypiques comme des astronautes, des négociateurs du RAID, des réalisateurs de cinéma, des survivants d’expédition en Haute Altitude qui ont mal tourné, des avocats pénalistes, etc… Il s’aventure sur ces terrains souvent fantasmés ou du moins fermés au public car il croit beaucoup en la tératologie, autrement dit, le principe selon lequel c’est en étudiant l’anormal qu’on comprend mieux la normalité, l’extraordinaire l’ordinaire, la nuit le jour, les monstres le genre humain…

Il transpose alors ses observations dans ces univers au monde de l’entreprise et notamment au management.

Quand il a un peu de temps, il fait aussi des chroniques :
- Pour le Magazine de la Santé sur France 5,
- La Harvard Business review en France,
- Ou encore The Conversation.