La mindfulness, un outil au service du bien-être et de la performance en entreprise

20 MAI 2020

L’accélération du rythme et la digitalisation de nos vies professionnelles ont profondément changé nos méthodes de travail et considérablement alourdi notre charge mentale. Notre bien-être et nos capacités cognitives naturelles sont mises à mal. Comment renouer avec la concentration, la créativité, l’intelligence émotionnelle, l’intelligence intuitive au service de la performance ? Grâce à la mindfulness. Explications avec Stéphane Leluc, dirigeant de Kalapa Academy et responsable pédagogique à emlyon business school.

leluc stephane

Qu’est-ce que la mindfulness ?

Stéphane Leluc : il s’agit de cultiver la présence à ce qui se passe ici et maintenant, en nous, et autour de nous. En nous connectant au réseau de l’expérience directe, qui est celui de nos perceptions sensorielles, nous développons une présence attentive et ouverte à notre réalité interne - nos états physiques, émotionnels et mentaux – ainsi qu’à notre réalité externe, le monde tel qu’il est, et non tel qu’on voudrait qu’il soit.

Pourquoi est-ce si important la mindfulness aujourd’hui ?

Nos vies professionnelles sont devenues frénétiques. Nous sommes à fond sur la pédale d’accélérateur. Notre stress est permanent et cela impacte le bon fonctionnement de notre cortex préfrontal qui pilote toutes nos capacités cognitives supérieures. Nous basculons régulièrement en mode «pilote automatique » : nous sommes plus irritables, moins attentifs, moins empathiques. Les conséquences sont directes : notre productivité baisse et la qualité de notre travail s’en ressent. À vouloir travailler à fond tout le temps, on finit par travailler moins bien.

Comment la mindfulness peut-elle apporter une solution ?

Lorsque nous pratiquons la méditation de pleine conscience ou mindfulness, nous plaçons notre attention sur notre corps, ce qui déclenche le système nerveux parasympathique. Celui-ci procure détente, calme et diminue le stress. Nous sommes alors plus en capacité d’affronter les enjeux exigeants de la vie professionnelle. La pratique de la méditation renforce également notre contrôle attentionnel. Aujourd’hui, la fragmentation et la dispersion de l’esprit sont des problèmes cruciaux en entreprise. Les gens sont bombardés d’informations et d’interruptions de toutes sorte et leur concentration en souffre beaucoup. En méditant, nous cultivons et renforçons notre capacité à voir où se situe notre esprit et à le ramener sur l’objet de notre choix. Lorsqu’une interruption survient dans notre journée de travail, nous sommes mieux armés pour accueillir cette interruption consciemment puis pour décider où placer notre attention.

Quels sont les effets positifs au sein d’une équipe ?

La mindfulness permet également de mieux nous connaître, de comprendre comment nous fonctionnons en profondeur, et notamment comment s’expriment nos émotions. Nous évitons ainsi les réponses émotionnelles automatiques, notamment lorsque nous sommes sous l’emprise de la colère ou de la peur. Ce mécanisme fonctionne aussi avec les autres. Nous gagnons en intelligence sociale. Notre empathie s’accroît. Nous sommes plus ouverts et réceptifs aux membres de notre équipe et nous gagnons en bienveillance.

La méditation est-elle le seul outil de la mindfulness ?

Mindfulness_EM_1

Non, mais c’est à mes yeux l’outil le plus riche. Je conseille également le scan corporel, qui consiste à passer en revue toutes les différentes parties de son corps en explorant les sensations correspondantes. Cette technique permet de développer notre sensibilité corporelle, et elle aussi très efficace pour trouver le sommeil. Certaines postures de Yoga peuvent également venir compléter cette approche, qui, je le rappelle consiste à développer une présence attentive et ouverte.

Face à la crise du Covid-19, la mindfulness est-elle adaptée ?

Plus que jamais. Le coronavirus a accéléré encore plus le rythme et augmenté la surcharge cognitive. Les interruptions se sont multipliées pour les télétravailleurs qui devaient gérer vie professionnelle et vie personnelle en même temps. Le risque sanitaire apporte une complexité nouvelle et un climat anxiogène. C’est un cocktail explosif. Il est donc plus que jamais nécessaire de comprendre comment nous fonctionnons et de prendre soin de notre esprit pour maintenir un niveau optimal de bien-être et d’agilité afin de traverser cette crise dans les meilleures conditions.

Un accompagnement est-il nécessaire pour s’initier à la méditation et à la mindfulness ?

Oui, même si de nombreuses applications mobiles existent aujourd’hui pour s’initier, je le recommande. Au début, nous rencontrons de nombreux obstacles : notre esprit s’égare régulièrement, le silence de la pratique de la méditation peut faire remonter de la colère, de l’ennui, de l’anxiété… On risque de se sentir découragé et de laisser tomber. La présence d’un instructeur et d’un groupe permet de discuter et d’échanger, notamment sur comment intégrer les bénéfices de cette pratique dans notre vie professionnelle. C’est pour cela que nous proposons un certificat « Mindfulness : Performance et bien-être au travail » avec emlyon business school. Pendant 4 mois, les participants établissent une pratique régulière. La prise de conscience de ses bénéfices devient une réalité durable. À l’issue de ce cycle, ils comprennent le pouvoir de transformation qu’ils ont sur eux-mêmes.

Certificat Mindfulness : Performance et bien-être au travail

Objectifs : développer son impact personnel, faire évoluer ses pratiques managériales et renforcer son épanouissement au travail et celui de son équipe.

8 jours de formation répartis sur 4 mois

Contact : Stéphanie DESNAIN, Conseillère en formation

+33 (0)4 78 33 70 10

desnain@eml-executive.com

 

A propos de : Stéphane Leluc

Instructeur de méditation, il pratique la méditation et les disciplines contemplatives depuis plus de 25 ans.

Stéphane Leluc a démarré sa carrière dans le management d’équipes commerciales et opérationnelles chez Sodexo et Bayard Presse. En 2000, il a créé et dirigé une société de conseil au service d’éditeurs de presse.

En 2015, Stéphane Leluc crée Kalapa Academy, qui a pour vocation d’introduire et intégrer la Mindfulness au sein des organisations afin de renforcer le bien-être et la performance collective. Kalapa Academy travaille avec plus de 50 groupes internationaux en Allemagne, en Suisse, au Royaume Uni, en France et aux Etats-Unis. Parmi ses clients : L’Oréal, Sodexo, Natixis, les directions générales de l’Union européenne, la SNCF, le Centre National d’Etudes spatiales…