Bpifrance x Université et emlyon : des formations sur-mesure pour les dirigeants de PME

21 JUIN 2018

EBR_5601

Depuis 2013, emlyon et Bpifrance Université forment des dirigeants de PME aux enjeux de l’innovation, de la finance, du leadership ou encore de l’international. Pour s’adapter à leurs agendas professionnels souvent chargés, ils proposent des séminaires sur-mesure de deux jours, mettant le partage d’expérience entre pairs à l’honneur.

Des formations sur-mesure pour dirigeants pressés

Lorsque Pauline Garagnani, responsable de la formation présentielle chez Bpifrance Université, fait appel à emlyon business school en 2013, son objectif est clair : proposer aux dirigeants des entreprises membres de la communauté Bpifrance Excellence, rassemblant un peu plus de 4000 entreprises dans toute la France, des séminaires « avec une approche très pro-business ». « Nous avons choisi emlyon, aussi bien pour ses expertises d’excellence, que pour sa proximité avec le tissu économique régional », explique Pauline Garagnani, qui regrette que « trop peu de formations soient dédiées aux chefs d’entreprise ». Pour coller au mieux aux « agendas serrés » des dirigeants de PME, emlyon et Bpifrance Université ont alors mis en place des séminaires de deux jours. Un format court qui permet de créer « une vraie dynamique de groupe », selon la responsable, entre des participants aux profils hétérogènes. Si leur point commun est d’être à la tête d’une entreprise, ces dernières ont des tailles bien différentes, de la PME à l’ETI (entre 5 à 50 millions de chiffre d’affaires), « et même quelques start-ups », précise Michel Coster, le responsable pédagogique du programme et directeur de l’accélérateur emlyon. Majoritairement issus de l’industrie, les dirigeants n’ont toutefois pas le même profil académique : « certains sont diplômés de grandes écoles, d’autres plutôt autodidactes », développe Pauline Garagnani. Mais un même objectif pour tous : muscler leurs compétences dans des domaines utiles au développement de leur entreprise.

Pour accompagner les entrepreneurs, emlyon mise sur des intervenants qui présentent la double casquette « académique et business ». Michel Coster cite le dernier speaker en date, un expert associé d’emlyon, qui a partagé son expérience de l’internationalisation, en l’occurrence aux États-Unis. « Ce témoignage a donné des idées aux participants pour exporter leur business model ! », raconte-t-il.

Des problématiques de terrain

Au programme des deux journées de formation : des conférences interactives animées par un intervenant emlyon, où les participants sont invités à débattre, suivies d’ateliers en petits groupes de 5 à 7 dirigeants. La journée est clôturée par le témoignage d’un chef d’entreprise, et, « d’un dîner où tous se réunissent ». Si le premier séminaire pilote a porté sur le thème de l’innovation et croissance, depuis, le concept a fait des émules.

Transformation digitale, internationalisation, nouveaux business models, leadership, finance… « Chaque année, trois séminaires de deux jours sont ainsi proposés aux dirigeants », témoigne Michel Coster. Pour rester au plus près des enjeux actuels, l’offre de formation est renouvelée en continue. « Ces deux dernières années, Bpifrance Université a souhaité mettre l’accent sur la transformation digitale », remarque le responsable pédagogique. Les séminaires comportent aussi une importante dimension comportementale, avec des apports sur les techniques de développement personnel. Les participants travaillent leur posture de dirigeant, « essentielle pour incarner une réelle stratégie d’entreprise », à travers des sessions dédiées au leadership. « Ils apprennent aussi à déléguer et à mieux gérer leurs différentes parties prenantes », commente Pauline Garagnani.

Favoriser les partages d’expérience en peer-to-peer

Depuis cinq ans, plus d’une centaine de dirigeants ont été formés par ce programme. Pour Michel Coster, la grande réussite, c’est d’approfondir les questionnements des entrepreneurs et de leur donner des éléments de réponses grâce au partage d’expérience. Le but de ce « peer-to-peer learning » ? Que chaque participant reparte avec un plan d’action détaillé, et surtout, « des modes de fonctionnement qui n’étaient pas les leurs ». Il explique : « les experts d’emlyon mettent en scène la parole des dirigeants pour en faire ressortir des connaissances à destination des autres chefs d’entreprises : leur rôle est de structurer la réflexion ». Ces rencontres servent également à consolider leur réseau professionnel, tel un « club d’entrepreneurs ». Cela permet aux dirigeants de PME de « continuer le transfert d’expérience après la formation, en collaborant ensemble ». Michel Coster privilégie l’approche « shaker », résultant de ce « business melting pot » d’entrepreneurs. Des résultats positifs : « certains étaient très surpris de voir comment des plus jeunes voyaient leur entreprise, ou comment une jeune pousse arrivait à se lancer à l’international. Ils se sont dit : s’ils peuvent le faire, moi aussi ! »

>> En savoir plus