AMP dans les médias : Portrait de Juliette Kopp, diplômé Advanced Management Programme

28 MARS 2017

« L’industrie du futur va se construire grâce à la mixité et à la diversité »

 

Juliette Kropp Photo

Fille d’artisan, Juliette Kopp ne s’imaginait pas travailler dans l’industrie… Jusqu’à un premier stage, il y a 24 ans. « J’ai toujours aimé concevoir, construire. Je suis tombée dans l’industrie par hasard et n’en suis plus jamais partie ! »

Aujourd’hui, Juliette Kopp, directeur exécutif de Boccard Process Solutions (Villeurbanne), est une des plus ferventes ambassadrices de l’industrie auprès des jeunes, en particulier auprès des jeunes femmes : « Je marraine de jeunes élèves ingénieures. Je les coache pour qu’elles osent aller dans l’industrie une fois diplômées ! Elles sont encore nombreuses à s’autocensurer, par peur de ne pas s’intégrer ou de ne pouvoir concilier leur carrière et leur vie de femme et de famille… »

  • « Nous manquons de candidatures féminines ! »

Aux craintes de celles qui hésitent encore à s’orienter vers le secteur industriel, Juliette Kopp oppose un dynamisme contagieux. A celles qui cherchent à concrétiser leurs projets, elle révèle un parcours de formation où les femmes excellent (même si elles sont encore trop peu nombreuses à le choisir) : classes préparatoires Maths Sup/Maths Spé, suivies d’un diplôme d’ingénieur (elle a obtenu le sien à Grenoble INP). Et pour faire plier les idées reçues qui persisteraient, elle dégaine un parcours réussi : ingénieur procédés chez Assystem, responsable des procédés chez Rhodia Italia, responsable Achats Stratégiques Capex et Maintenance chez Rhodia, puis directeur général opérationnel chez Eras Ingénierie… 

Repérée en 2010 alors qu’elle entreprend un cursus diplômant de 18 mois Advanced Management Programme à l’emlyon business school, elle est embauchée comme directeur exécutif de Boccard Process Solutions en janvier 2011, son poste actuel : 

« Boccard Process Solutions, c’est plus de 800 collaborateurs (sur les 3 500 que compte Boccard), répartis dans douze pays, et un chiffre d’affaires qui a doublé en cinq ans ! Rien qu’en 2016, nos effectifs ont augmenté de 20 % dans le monde ! Ma plus grande fierté est d’avoir embauché plus de 500 personnes en 12 ans : majoritairement des ingénieurs et des techniciens. La proportion de femmes dans nos effectifs a quasiment doublé, passant de 8 à 15 %. Nous ne faisons pas de discrimination positive. Mais nous sommes convaincus que l’industrie du futur va se construire grâce à la mixité et à la diversité : la différence amène la performance ! Cependant, nous manquons de candidatures féminines… »

  • « L’attitude des hommes évolue »

Aussi Juliette Kopp s’investit-elle dès qu’elle le peut pour témoigner, répondre aux questions des femmes et changer leur vision. Et à celles qui s’attendent à être victime de discrimination au travail dans ce milieu encore très masculin, que ce soit via des remarques sexistes ou un salaire inférieur à celui d’un homme à poste égal (1), elle rappelle : « L’attitude des hommes a évolué dans le bon sens, les femmes sont bien accueillies, et cela continuera si nous sommes de plus en plus nombreuses ! »

(1) Cette crainte concernerait deux tiers des filles. Source : « Les femmes, l’industrie, la technologie et l’innovation », enquête menée par l’institut CSA, mars 2016

 

Ecrit par Florence Gouton, Bref Eco 

 

Téléchargement plaquette Advanced Management Programme